Berlonghi explique dans son article « Understanding and planning for different spectator crowds » que l’on peut définir une foule telle une personnalité. Il en existe onze:

  1. Foule en mouvement : celle-ci est en mouvement pour aller d’un point à un autre (ex : pour aller au parking, WC, etc.)
  2. Foule ayant peu d’espace : les personnes dans cette foule ne peuvent pas bouger facilement, et ne peuvent voir/écouter/parler correctement. Cette foule nécessite en général une préparation supplémentaire
  3. Spectateurs : cette foule regarde/est intéressée par un même événement.
  4. Foule expressive : celle-ci signifie que les personnes sont intégrées dans les activités de l’événement (supporter une équipe, danser, chanter etc.)
  5. Foule participante : il y a un mix d’amateurs et de professionnels dans cette foule. Cette foule est présente lors des marathons, carnavals…
  6. Foule agressive : celle-ci ne suivra pas les instructions des organisateurs.
  7. Foule démontrant : foule qui suit un meneur qui se trouve au sein de celle-ci
  8. Foule s’échappant : foule voulant s’échapper car elle ressent la menace d’un danger (réel ou fictif)
  9. Foule suffocante/trop dense : foule devenue trop dangereuse, le risque de décès augmente fortement (mort par asphyxie ou piétinement)
  10. Foule se dépêchant pour être les premiers : le but de ces personnes est d’arriver le premier pour prendre les meilleures places par exemple.
  11. Foule violente : a pour but des actions violentes (terrorisme, émeutes), est hors-la-loi.

Après avoir défini le type de personnalité de cette foule, on peut aussi déterminer certaines caractéristiques qui peuvent alors permettre d’étudier l’action des personnes au sein de celle-ci.

  1. Son organisation : est-elle déjà organisée ?
  2. Leadership : y a-t-il un meneur défini, et celui-ci était-il décidé avant le début de la manifestation ?
  3. Cohésion : les gens sont-ils liés ou en conflit entre eux ?
  4. But : y a-t-il un but commun ?
  5. Raison : pour quelle(s) raison(s) les gens agissent-ils de la même façon ?
  6. Unité psychologique : dans des événements tels que les marathons par exemple, celle-ci est très forte car les personnes viennent dans le but de gagner.
  7. Volatilité : à quel point les personnes agissent au niveau personnel ? Pour ceci, il est important de mesurer ces deux valeurs .
    1. Actions individuelles : est ce que les individus s’entraident, sont responsables de leurs actions .
    2. Actions groupées : est ce que les personnes agissent comme un groupe ? Si c’est le cas, elles se sentent en général moins responsable de leurs actions (désindividualisation)
  8. Actions hors-la-loi : combien d’actions dangereuses et hors la loi ont lieu (tel que l’envoi de projectile, bagarre, utilisation de pétards etc.)
  9. Degré de violence : ceci peut être estimé en analysant les événements précédents ou lors du début de l’événement.
  10. Dommage à la propriété : est-ce que cela risque d’arriver, et si oui, à quel niveau ? Il est possible d’avoir une estimation en analysant les événements précédents ayant eu lieu au même endroit, et avec le même type de foule.
  11. Probabilité de blessés et décès : certains endroits peuvent être plus dangereux que d’autres
  12. Nécessite de contrôler la foule : est-ce que la police va être nécessaire pour gérer l’événement ?
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *