La contention en secourisme :

La contention consiste à immobiliser, par divers moyens, la contraignant et malgré elle, une personne agitée en raison d’un état volontairement violent ou en raison d’une souffrance ou d’une déficience neurologiques.

Conséquence d’une contention :

  • Un état de contrainte imposée à la victime
  • L’atteinte à sa liberté
  • L’absence de consentement de la victime

Quel est le problème majeur en contention :

Face à une victime agitée, le secouriste doit « manoeuvrer » entre une catégorie d’infractions (atteintes volontaires à l’intégrité de la personne), d’autre part, une infraction « classique » (ommission de porter secours).

Le choix de la contention doit se prendre par le responsable d’intervention  en accord avec son équipe.

La contention d’une victime agressive ne doit pas aggraver l’état de santé de la victime et est uniquement pour protéger l’équipe !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *