On les regroupe sous le nom de tendinites.

Elles correspondent à une inflammation d’un tendon reliant un muscle à un os.

On les classe en trois groupes:

  • Une inflammation de l’insertion du tendon sur l’os (téno – périostite).
  • Une atteinte de la structure interne du tendon (tendinite).
  • Une atteinte de la gaine du tendon (téno – synovite).

On la retrouve le plus souvent au niveau de la cheville (tendon d’Achille), des genoux et des coudes.

La douleur ressentie est lancinante, une rougeur de la peau peut apparaître.

Conduite à tenir

Le repos est la meilleure thérapie pour les tendinites. On est parfois obliger d’immobiliser l’articulation voisine ou utiliser des corticoïdes pour calmer la douleur.

Faits divers :

Un jeune homme très sportif avait dû arrêter les compétitions à cause d’une vulgaire tendinite du coude droit. Anti – inflammatoires, séances de kinésithérapie, rien n’y faisait. Les douleurs persistaient, et la pratique du tennis s’éloignait irrémédiablement.

C’est finalement une radio panoramique des dents qui mit en évidence le gros abcès fautif.

Ne provoquant aucune douleur dentaire, l’abcès entraînait en fait des décharges microbiennes à distance qui déclenchaient cette tendinite. Ce qu’il ne faut pas faire pour être dispensé de tennis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *