Tout d’abord, il faut savoir que l’administration de l’oxygène est un acte médical. En effet, si l’ordre des médecins décidait que seuls les médecins peuvent administrer de l’oxygène, cette décision aurait force de loi.

Cependant, il y a longtemps, les médecins ont laissé l’utilisation de l’oxygène possible par des nonprofessionnels de la santé en raison des risques très faibles de problème. D’ailleurs, ces risques sont tellement minimes que les avantages les contrebalancent très facilement. Il faut comprendre que l’oxygène est un médicament lorsque administré à des concentrations thérapeutiques. D’ailleurs, c’est un peu la raison pour laquelle beaucoup de secouristes ont eu (et ont toujours) l’impression que l’administration d’oxygène n’était pas pour eux.
Il n’y a aucune règles légales quant à l’administration de l’oxygène. Que ce soit au niveau du débit par minute ou du type de masque, les secouristes peuvent l’utiliser. Il est probablement plus risqué, au point de vue d’une poursuite éventuelle, de ne pas donner de l’oxygène (si disponible) à une victime en détresse.

 

En résumé, vos connaissances vous permettront d’utiliser l’oxygène correctement. Il n’y a pas de facteurs légaux qui puissent vous empêcher de mettre vos connaissances en pratique lorsque nécessaire.

Tagged with:
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *