A Londres, pour le carnaval de Notting Hill (2ème plus grand événement de rue après le carnaval de Rio), la police a instauré un système permettant aux personnes dans la foule d’informer la police gratuitement via SMS  en cas de problèmes observés, et permettant également à la police d’informer toutes les personnes (ayant données leurs numéro) des dangers ou complications survenues. Ce système permet à la police d’avoir des actions rapides, mais aussi aux personnes d’éviter des rues qui peuvent être « sensibles » avec des enfants par exemple. De nombreuses informations sont données auparavant sur le site internet du carnaval et des plans sont aussi imprimés et donnés gratuitement lors de l’événement. Ceci permet aux gens de trouver les différentes sorties, les postes de secours  etc. Des rues sont bloquées et interdites aux piétons, pour permettre aux premiers secours d’arriver plus vite sur les lieux en cas d’accident. Cependant, ces couloirs sont ouverts si la densité de population est estimée comme trop haute. A cause des problèmes d’alcools en fin d’après-midi et début de soirée, les organisateurs ont décidé de changer l’horaire, et celui-ci se finit maintenant plus tôt. L’événement ayant lieu sur un quartier entier, il n’est pas possible de contrôler les entrées et sorties, mais la police utilise le principe du cordon policier si elle estime que les rues sont trop encombrées.

Pour la fête du Nouvel An à Edinbourg, de grands écrans affichent les sorties les plus proches, ainsi que les différents moyens de transport. Par ailleurs, ces écrans permettent également une retransmission en direct de l’événement ce qui permet aux personnes de ne pas avoir à se pousser pour voir les démonstrations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *