1 La détresse
L’élévation de la température est souvent très rapide chez les enfants. Chez l’enfant de moins de 4 ans, elle peut entraîner des convulsions.

2 L’intervention
2-1 bilan : . Interrogatoire des parents pour rechercher la chronologie de la fièvre.

  • antécédents
  • traitement en cours : antibiotiques, antipyrétiques, sirops, anticonvulsivants
  • notion d’épidémie de maladies infantiles (rougeole, rubéole, varicelle, oreillons)
  • prise de température rectale :
  • bilan vital
  • recherche d’éruption cutanée ou de purpura (tache rouge)

2-2 décision. médicalisation systématique les hyperthermies majeures et des purpura fébriles
. transport non médicalisé ou médecin à domicile dans les autres cas.

2-3 Conseils . faire chuter la température pour éviter les convulsions (enfant de moins de 4 ans et/ou antécédents convulsifs)
. refroidissement : déshabillage, bain avec température de l’ eau de 2°C au-dessous de la température rectale
. aspirine ou paracétamol qu’après conseil médical

2-4 A savoir. on parle d’hyperthermie majeure si

  • >39°C pour un nouveau-né
  • >40°C pour un nourrisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *