Définition : application thérapeutique de froid par divers moyens (eau froide, linge humide avec glace, « coldpack », … )

Objectif thérapeutique : créer un petit « choc thermique » au niveau de la peau, c’est a dire abaisser au maximum la température cutanée (34°C) pour l’amener vers 10°C.

Effets :

  • analgésique : diminution des douleurs par ralentissement de la conduction nerveuse et action sur le « gate control system »
  • anti-inflammatoire : blocage de la production des médiateurs chimiques responsable de l’inflammation.
  • vasomoteur : vasoconstriction des vaisseaux suivit secondairement d’une vasodilatation de protection « Hunting reaction »
  • neurologique : lutte contre la spasticité et les contractures neurologiques

Indications :

  • Traumatologie simple
  • Rhumatologie

Modalités d’application :

  • Le pack de froid : il s’agit d’une poche plastique, de taille variable, contenant un gel (bleu ou vert), que l’on place au congélateur. Son utilisation est très pratique.
  • La température de départ du pack est comprise entre –10° C et – 20°C
  • L’application efficace doit être de 20 minutes (maximum de 30 mn).
  • L’interposition d’un ligne humide entre le sac et la peau est fortement recommandée car il permet une meilleure efficacité.
  • Il faut absolument éviter toute couche d’air entre la peau et le pack (l’air étant isolant; principe du double vitrage des fenêtres); bien faire « épouser » le pack à la peau.

Si aucun pack de froid n’est à disposition :

  • Ne jamais prendre de bombe de froid (risque de brulure ou de choc thermique et baisser la température de la peau en dessous de 10°C)
  • Ne jamais mettre de gaz carbonique
  • Attendre les secours avec un linge humide

Contre-indications :

  • Intolérance au froid
  • Syndrome de Raynaud
  • Urticaire au froid
  • Insuffisance vasculaire périphérique veineuse ou lymphatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *