Rappelons qu’une articulation est un dispositif anatomique qui relie un ou plusieurs os entre eux et permet le mouvement sous l’action des muscles.
Au niveau articulaire, on retrouve trois atteintes différentes en fonction du déplacement des surfaces articulaires: les entorses, les luxations et les subluxations.

Les Entorses

Elles correspondent à des lésions par étirement violent des ligaments sans luxation à la suite d’un mouvement forcé d’une articulation.

Selon leur gravité, on les classe en trois groupes:

  • L’entorse du premier degré qui correspond à une simple élongation des tissus des ligaments touchés.
  • L’entorse du deuxième degré où les ligaments sont déchirés en partie non rompus.
  • L’entorse du troisième degré la plus grave car les ligaments sont rompus, parfois il se produit une désinsertion musculaire.

Les entorses se retrouvent le plus souvent aux niveaux des chevilles (foulure), des genoux et des poignets. Elles se caractérisent par l’apparition d’une tuméfaction (gonflement), d’une importante douleur et de difficultés à solliciter l’articulation touchée, appliquez immédiatement de la glace pour limiter l’œdème.

Traitement :

 

Le traitement des entorses dépend de leur gravité.

  • Pour une entorse du premier et du deuxième degré en général, on immobilise l’articulation touchée par un bandage, on recommande du repos et l’application de chaleur.
  • Des analgésiques peuvent être prescrits pour calmer la douleur et dans le cas où les ligaments seraient arrachés (troisième degré), une opération s’impose pour les rattacher.

Les Luxations

Elles correspondent à un déplacement de surfaces articulaires des os d’une articulation.

Elles se caractérisent par une douleur importante, une impotence de l’articulation lésée et souvent une déformation ou attitude anormale du membre atteint.
On les retrouve surtout au niveau des épaules, des coudes, des genoux, de la mâchoire et des phalanges.

Traitement :

Le traitement de tous types de luxations consiste à remettre les os déplacés à leur position originel (réduction).

La réduction doit avoir lieu le plus rapidement possible pour détériorer le moins possible les muscles, les tendons et les surfaces articulaires en considérations.

Les Sub Luxations

Il s’agit d’une luxation incomplète, les surfaces articulaires sont déplacées mais les rapports articulaires sont partiellement conservés.

Elles sont toujours dues à une insuffisance des muscles périarticulaires (proche de l’articulation).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *