Histoire de l’épidémie Ebola

Une épidémie d’Ebola s’est déclenchée en avril 2014 et s’est étendue depuis juillet à 4 pays d’Afrique : Sierra Leone, Guinée, Libéria et Nigéria. Au 5 août 2014, 1603 cas ont été recensés avec un taux de mortalité de 55%.

Virus Ebola

  • Le virus Ebola est transmis par le contact étroit avec le sang, les sécrétions, les tissus ou les liquides biologiques de personnes ou d’animaux infectés morts ou vivants.
  • Il n’y a pas de transmission respiratoire (aérienne) du virus Ebola
  • Il n’y a pas de transmission par piqûre de moustique ou de tiques
  • Les premiers signes de l’infection sont des symptômes hémorragiques débutent quatre à cinq jour après l’infection
  • Une personne qui ne présente aucun symptôme n’est pas contagieuse (le début de la contagiosité est lié à l’apparition des premiers symptômes)
  • Plus la maladie évolue, plus le patient est contagieux

Le cas suspect

Un « cas suspect » de maladie Ebola est défini comme toute personne présentant, dans un délai de 21 jours après son retour de la zone à risque une fièvre supérieure ou égale à 38,5C.

Conduite à tenir devant un cas suspect ou possible

  1. Limiter le nombre d’intervenants au contact
  2. Conditionner selon les principes simple : a minima un masque chirurgical ou O2, un sur habillage par polyclean et l’utilisation d’une couverture de survie déployée sous le patient afin de pouvoir l’envelopper
  3. Veiller à éviter tout contact avec les liquides biologiques
  4. Limiter les gestes à risque non indispensables (dextro…)
  5. Appliquer les procédures AES habituelle en cas de contamination
  6. Appeler un médecin en urgence
  7. Réaliser en fin d’intervention un déshabillage et une décontamination
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *