En cas d’allergie, d’infection ou de piqûres d’insecte dans la région de la bouche et du cou, un gonflement dangereux peut se produire risquant de réduire le diamètre des voies respiratoires et donc le passage de l’air (sifflement).

Il faut oxygéner la victime à fort débit, en la laissant assise et assurer sa prise en charge médicale rapide. En cas de piqûre d’ abeille dans la bouche, on peut faire sucer un glaçon: le froid local limite la douleur et le gonflement; mais ce geste ne doit pas retarder la consultation médicale.

Chez l’enfant, l’infection des voies respiratoires (laryngite, épiglottite) peut être grave; il ne faut surtout pas l’allonger pour l’examiner mais le garder assis sous peine d’entraîner un arrêt cardio-respiratoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *