Ce cas peut se présenter après échec de manœuvres de réanimation, avec ou sans moyen médicalisé sur les lieux.

Maintien de la dignité de la personne décédée

Ces démarches doivent être faites en lien avec l’entourage, et dans le respect des préférences rituelles exprimées. En règle générale, il convient de :

  • remettre la pièce en état (ranger le mobilier déplacé, ramasser tous les matériels jetables utilisés au cours de la réanimation, nettoyer le sol en cas de souillures (sang, urines, vomissures…)
  • installer le corps à un emplacement adapté (typiquement dans un lit), en veillant à ne pas créer une angulation trop forte entre la tête et le reste du corps (éviter de placer un gros oreiller par exemple)
  • le couvrir d’un drap propre, jusqu’aux épaules (pas la tête, sauf en cas de délabrement facial), les bras le long du corps, et fermer ses yeux (sauf demande contraire des proches)
  • fermer les voilages ou les rideaux.

Mesures de prévention

Certaines précautions simples permettent de ralentir les effets de la décomposition :

  • faire en sorte de garder une pièce fraîche (fermer les fenêtres l’été ; couper le chauffage l’hiver)
  • faire en sorte qu’il n’y ait pas d’éclairage direct du soleil sur le corps
  • faire débrancher le matelas anti‐escarres le cas échéant.

La suite à donner

  • une fois la pièce en ordre et le corps présentable, faire rentrer les proches qui le souhaitent et rester en retrait
  • répondre, dans la limite des attributions (pompiers secouristes…) et en restant neutre, aux éventuelles questions posées par les proches (cf. précisions au paragraphe suivant)
  • prendre congé, tout en s’assurant qu’un relai avec d’autres proches a été passé en particulier si une personne se retrouve seule à son domicile avec le corps de la personne décédée (par exemple dans le cas d’un couple âgé dont l’un des deux membres décède)

En cas de détresse psychologique importante, ne pas hésiter à réaliser et à transmettre un bilan à la régulation médicale, en vue d’évacuer la personne à l’hôpital ou de faire venir des équipes adéquates.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *